mardi 17 juillet 2018

International guy #2 New York d'audrey Carlan

Hugo Roman, 12 juillet 2018 - Grand Format 154 pages
Disponible en eBook




Un homme au service des femmes. 
C'est un Parker quelque peu anxieux qui s'envole pour New York. La jeune femme qui demande son aide n'est autre que Skyler Paige, la mannequin et actrice qui le rend fou depuis des années. 
Elle est au sommet de sa carrière et, pourtant, il semblerait qu'elle n'ait plus goût à rien. Trop de pression, trop d'engagements ne lui permettent plus de vivre sa vie. À Parker, donc, de lui redonner cette légèreté qui rendra son quotidien plus doux. 
Trouvera-t-il les mots pour la faire sortir de son angoisse et, surtout, saura-t-il gérer son attirance 
pour la jeune femme ?


J'ai nettement préféré ce tome-ci, que j'ai trouvé beaucoup plus consistant. On y découvre un Parker, sensible et à l'écoute des femmes. Il est quand peut-être un poil trop parfait, ce qui peut le rendre un peu lisse. Néanmoins, il dégage beaucoup de charisme et je me suis attachée à lui, et son gros machin. 

L'histoire reprend le même schéma que le précédent volet : une jeune fille en détresse et un chevalier servant (alias Parker) pour la secourir. Skyler, l'héroïne, fait un burn-out et Parker va se charger de la sortir de sa torpeur. Bien évidemment, il a des méthodes singulières, si vous voyez ce que je veux dire. Le scénario n'est pas franchement recherché, cependant le résultat est là : c'est addictif et l'on veut connaître la suite. Et puis, cette fois-ci l'héroïne principale est moins caricaturée que la pauvre française (Sophie Rolland) du tome 1, qui avait le rôle d'une simplette nympho. Skyler a du caractère et s'identifier à elle est bien plus facile. 

Alors même si je ne suis pas encore 100% convaincue, je me vois mal arrêter là la série ! J'ai besoin de savoir comment notre couple va affronter la séparation. Voir si Parker saura garder son gros machin dans son caleçon et puis connaître les aléas qu'ils devront affronter. Je lirai donc la suite qui, je le sens, sera encore mieux que cet opus ! 


Et parce que deux avis valent mieux qu'un...




Comme je vous le disais dans ma chronique précédente, Parker Ellis se rend seul à New York pour venir en aide à Skyler Paige, une actrice à qui tout réussi mais qui, depuis quelques temps, a perdu "l'envie". Son agent et meilleure amie, Tracey, a fait appel à International Guy sur les recommandations de Sophie Rolland, chez qui Skyler était engagée pour une campagne de publicité.

Mais juste avant de s'envoler pour New York, Parker a trouvé la perle rare, une assistante comme il en rêvait, une pro de l'informatique qui n'a pas peur de frôler l'illégalité en piratant n'importe quel système informatique. Wendy Bannerman, une rousse flamboyante, est assez "bizarre" mais je sens qu'elle va apporter une touche d'originalité dans l'agence.
Bref, tout est pour le mieux dans les affaires de Parker Ellis.

Mais revenons à Skyler Paige. 
Elle traverse une période difficile car elle n'a plus goût à rien. Trop de contrats, trop de faux semblants, trop de tout, elle est en plein burn out et Tracey a déjà dû annuler plusieurs contrats, mais il y en a d'autres qu'elle doit vraiment honorer. 
Parker a quatre semaines pour comprendre ce qui se passe dans la tête de Skyler. Il s'installe chez elle, dans la chambre d'amis, du moins au début... car, comme vous le savez déjà depuis le premier tome, il fantasme depuis toujours sur la jeune actrice. Et cette dernière n'a pas l'air très farouche si vous voyez ce que je veux dire.


Encore une fois, j'ai passé un agréable moment de détente avec cette lecture. Sans spoiler, car c'est une évidence, on devine les prémices d'une belle romance entre Parker et Skyler.
Il reste à savoir, maintenant, comment Parker, vivant à Boston, et Skyler à New York, tout deux très souvent en déplacement partout dans le monde, vont faire pour vivre une histoire d'amour.
C'est à partir de maintenant que les choses vont devenir passionnantes, ces deux premiers opus, servant à poser les bases et le décor. 
Pour le tome 3, International Guy doit se rendre à Copenhague pour "gérer une princesse". Ça promet ! 
Alors je n'ai plus qu'une chose à rajouter, j'ai...



Cliquez sur l'image pour accéder à la chronique précédente