lundi 9 mars 2015

After Saison 3 d'Anna Todd

Hugo Roman, 12 mars 2015 - Grand Format 463 pages
(disponible ne format eBook)

Avant, rien n'aurait pu les séparer... Le caractère ombrageux d'Hardin continue de lui jouer des tours et il échappe de peu à l'expulsion de l'université. Tessa, qui vient de retrouver son père au hasard d'une rue, ne peut ignorer les similitudes de caractères des deux hommes de sa vie. Et ce n'est pas Hardin, toujours aussi ingérable, qui facilitera cette rencontre imprévue. Alors Tessa va devoir affronter la plus douloureuse des questions : Hardin sera-t-il capable de s'ouvrir un jour ? Un week-end chez le père d'Hardin, est l'occasion rêvée pour se recentrer sur leur histoire. Et la rencontre du couple Riley et Lilian leur en apprend bien plus que toutes leurs querelles. Mais le départ pour Seattle approche, c'est le moment de prendre les bonnes décisions. Tessa veut-elle démarrer une nouvelle vie avec Hardin ? Hardin est-il seulement capable de mettre ses démons de côté pour la suivre ? Le besoin passionné d'être ensemble sera-t-il plus fort que tous les obstacles ?

**Merci à Valentine et aux Éditions Hugo Roman pour ce roman**


Je suis totalement fan, totalement addict de cette série !!

Je dirai même qu'elle me rend cinglée (encore plus que je ne le suis déjà ! Si si c'est possible !).
Je n'ai jamais autant interagi avec un livre !
Jamais un livre ne m'a mise dans un tel état !!!
[Fatima prévoit au moins dix boîtes de calmants pour cette lecture !!]
Cette lecture est un truc de fou !! Elle nous rend marteau ! Elle nous agace autant qu'elle nous comble. 

Petite récap de l'histoire : Hardin risque l'exclusion - voire la prison (si Zed décide de porter plainte)- de l'université de Washington Central. Même si son père, le président de l'université, fait tout pour limiter les dégâts, Hardin est sur la sellette pour s'être battu dans l'enceinte de l'université et pour avoir saccagé du matériel. 
Tess, elle, n'a toujours pas prévenu Hardin qu'elle déménageait à Seattle pour suivre les Éditions Vance. Elle ne sait pas comment le lui annoncer car leur couple est enfin "stable" (autant qu'il puisse l'être) et elle ne veut pas tout foutre en l'air avec cette nouvelle. Car c'est ce qui va arriver quand il le saura, elle en est certaine. Jamais Hardin n'acceptera de la suivre ! Il hait Seattle ! Même s'il ne lui a jamais expliqué pourquoi...


Doux, tendre, attentionné, patient, joyeux, jovial, sociable, dévoué, aimant, poli et courtois voilà tout ce que n'est pas Hardin !!! Mon. Dieu ! Hardin est un abruti fini doublé d'un sombre connard !
Ses réactions et son comportement donnent juste envie de...
Et pourtant...
Et pourtant...
JE L'AIME  Hardin !!

Tessa, n'est pas beaucoup mieux. Elle est gentille, oui. Innocente, aussi. Avec une âme de pénitente - toujours prête à s'excuser ou à pardonner ! -, nous sommes bien d'accord ! Mais elle est tellement.... cruche ! Et tellement désespérante...
Et pourtant...
Et pourtant...
JE L'AIME  Tessa !!

Quant à l'intrigue de ce troisième opus ? 
C'est juste un truc de dingue !!
Encore une fois Anna Todd arrive à nous surprendre (et pas qu'un peu !!) !! Mon langage d'habitude si charmant (si c'est vraieuhh !) est passé en mode Hardin, c'est à dire, très  très grossier ! J'ai juré tout au long du récit, soit en raison des comportements à claquer de nos héros, soit par la tournure que prennent certains événements qui, encore une fois, nous prennent aux tripes. 

Cette série est tout simplement hallucinante !!

Cliquez sur l'image pour accéder à la chronique précédente


Ce livre est un service-presse des Editions Hugo Romans
 


Et parce que deux avis valent mieux qu'un...



Solenn ayant très bien résumé cette saison je me contenterais de partager mon avis.

Une nouvelle fois Anna Todd réussit à me donner le tournis.
 Je ferme mon livre avec la sensation de descendre d'un manège lancé à pleine vitesse.


Hardin est bien plus qu'un simple connard. C'est aussi un petit m****x égoïste, capricieux qui veut que tout tourne autour de lui (limite il trépigne et se roule par terre en poussant des cris d'orfraie)
Il gagne la Palme d'Or, l'Oscar et autres prix prestigieux du mec relou (ouais quand je suis vénère, je retrouve mes accents caillera) Mais enfin ! Parvenir à provoquer une dispute en pleine b**** il n'y a que Hardin pour ça !

Tessa est bien trop tolérante, à la limite de la bécasse ridicule mais j'admire sa volonté de s'en sortir : elle sait ce qu'elle veut devenir, où elle veut aller et (tente) refuse ce cercle vicieux où l'entraîne Hardin.

Grâce à Solenn et à sa prescription, j'ai abordé ce tome bien plus calme et zen. J'ai même eu de la compassion ( oui oui) pour Hardin dans la dernière partie du récit. 
Décidément, Tessa et Hardin sont vraiment touchants quand ils sont séparés. Quand j'ai lu ce qui suit mon cœur a fondu pour Hardin :)
Je ravale le début de panique qui menace de s’emparer de moi. Elle m’aime. Il n’y a pas de doute. Tessa m’aime. Si elle ne m’aimait pas, je ne sais pas comment je m’en sortirais. Je ne pourrais pas. J’ai besoin qu’elle m’aime et qu’elle soit là pour moi. Je n’ai jamais laissé personne être si proche de moi qu’elle. C’est la seule personne dont je sais qu’elle m’aimera toujours d’un amour inconditionnel. Même ma mère finit par en avoir marre de moi et de mes histoires. Tandis que Tessa me pardonne toujours, et quoi que je fasse, elle est toujours là pour moi quand j’ai besoin d’elle. Cette fille butée, insupportable, intransigeante, cette fille est tout pour moi.

En bref, place à la saison quatre car Anna Todd sème des petits cailloux qui nous laissent présager encore plus de révélations fracassantes. Je peux même mettre une note sur cette dernière lecture
PS : Il faudrait penser à inventer un nouveau mot pour exprimer les sentiments aimer/détester. Je détaisme ? Des idées ?


***Merci à Valentine et à Hugo Roman pour cette lecture***