vendredi 31 mars 2017

Rebecca kean T6, Origines de Rebecca Kean

J'ai Lu, 29 mars 2017 - Semi Poche 288 pages
Disponible en eBook
En vente sur le site J'ai Lu pour Elle
 J'Ai Lu Pour Elle
« Un coup de fil en pleine nuit augure rarement d’une bonne nouvelle. Quand c’est pour apprendre qu’un petit rigolo a décidé de faire mumuse avec un sort interdit depuis des lustres, je commence à perdre mon sens de l’humour. Et si, en plus, cette démonstration vise à éliminer un à un les chefs de clan officiant sur mon territoire, autant vous dire que je vois carrément rouge !
Avec tout cela, on voudrait que j’exerce avec un peu plus de sérieux mon rôle de reine des Vikaris. Pas de doutes, les congés payés, c’est pas pour demain… »


Encore un tome absolument, fabuleusement génial 😍😍😍😍

Dans ce nouvel opus, il se passe plein de choses et les révélations sont nombreuses ! 
Notre Rebecca a bien à faire... Tout d'abord en tant que Reine des Vakaris. Hé oui, être à la tête d'un peuple de guerrières cruelles et barbares n'est pas une tâche de tout repos. Ensuite, en tant qu'Assayim. Une fois de plus, elle est sollicitée sur une scène de crime. Le meurtre d'un humain. Rien d'inquiétant de prime abord, sauf quand l'enquête dévoile peu à peu une toile gigantesque qui risque bien de mettre en danger ses proches... 
Rajoutez à cela des soucis avec Beth, sa meilleure amie. Sa fille, Léo, prise elle aussi dans un marasme entre Will et Ariel.
Un Aligarh qui, rappelez-vous, lui a déclaré sa flamme dans le tome dernier et qu'elle essaye maintenant d'éviter du mieux qu'elle peut. 
Et bien sûr, Raphaël, plus énigmatique et secret que jamais, qui joue avec les nerfs de Rebecca. 

Évidemment avec tout cela, on ne s'ennuie pas une seconde. 
L'intrigue se met en place dès les premières pages et nous alpague de suite. Puis, au fur et à mesure de la lecture, d'autres éléments et informations viennent s'ajouter, ce qui rend le récit encore plus exaltant. 
Moi qui ne suis pas très fan (normalement) de Raphaël, j'avoue que là, avec tout ce que l'on apprend sur lui, je suis hyper méga (supra) intriguée !! 
Bruce,  mon chouchou d'amour, est par contre le grand absent de ce tome. Je pourrais dire que je suis déçue, mais même pas (bon, j'ai quand même un petit pincement au cœur), il se passe tellement de choses, de révélations qui viennent bousculer nos héros et mènent le récit vers un nouveau chemin, que je n'ai pas vraiment eu le temps de m’apitoyer sur sa désertion. 

C'est encore une fois une parfaite réussite. 
Un cocktail explosif... mélange d'action, de rebondissements, de révélations, pimenté de dialogues savoureux et sarcastiques à souhait et de réparties bien senties qui ne manquent pas de faire sourire ou rire. 

Rebecca Kean, au même titre que Charley Davidson - d'ailleurs je trouve que ces héroïnes se ressemblent beaucoup ! - est the best en matière d'héroïne ! Elle est tout ce que j'aime. Un cœur de guimauve (si si !) mais protégé par une couche de 10 km d'épaisseur de béton armé et acéré de piques empoisonnées... Un vrai petit ange 😇. Un humour pince sans rire à mourir de rire. Une fidélité et un sens de l'honneur à toute épreuve. Une combattante incroyable... bref, un personnage extraordinaire pour une saga extraordinaire !

En bref ? 💗💗💗💗💗💗💗💗 Longue vie à Rebecca Kean et vivement la suiiiiiiiiiiite !




Cliquez sur les covers pour découvrir les chroniques précédentes 
http://lesreinesdelanuit.blogspot.be/2015/09/rebecca-kean-t1-traquee-de-cassandra.htmlhttp://lesreinesdelanuit.blogspot.be/2015/09/rebecca-kean-t2-pacte-de-sang-de.htmlhttp://lesreinesdelanuit.blogspot.be/2016/07/rebecca-kean-t3-potion-macabre-de.htmlhttp://lesreinesdelanuit.blogspot.be/2014/03/rebecca-kean-t5-de-cassandra-odonnell.html



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire