samedi 13 janvier 2018

Je te hais... à la folie de Sara Wolf

Pocket Jeunesse, 2 novembre 2017 - Grand Format 368 pages
Disponible en eBook



Après son coma, Iris se souvient de tout... sauf de Jack.
Il y a trois ans, vingt-cinq semaines et cinq jours, Isis Blake est tombée amoureuse. Elle s'est juré depuis que cela n'arriverait plus. Mais c'était compter sans son meilleur ennemi, Jack Hunter. Avant qu'ils aient pu s'avouer leurs sentiments, un terrible événement a plongé Isis dans un coma dont elle s'est réveillée sans le moindre souvenir de Jack... 
Jack va-t-il tenter de raviver la mémoire d'Isis ou respectera-t-il sa volonté de ne plus jamais entendre parler d'amour ?

Comme pour le tome précédent, le début de ma lecture a été chaotique. Premièrement, parce que je ne me souvenais absolument plus de rien - heureusement, les événements sont revenus au fil des pages - et puis, surtout, j'avais oublié à quel point l'héroïne peut être... pénible ! 

Iris est un de ces personnages au caractère fort. Trop fort. 
Elle me fait l'effet du poil à gratter : marrant à petite dose, mais qui finit très vite par devenir irritant. Cependant, d'un autre côté, c'est une héroïne qui ne laisse pas indifférente. Loin d'être insipide, elle marque les esprits. Son sens de la répartie, bien que souvent "ras des pâquerettes - nous tire des sourires, et, aussi agaçante soit-elle, on l'aime bien quand même. 

Jack est un personnage moins complexe. Sans pour autant être linaire. Derrière son masque de glace, se cache un jeune homme terriblement touchant, avec un cœur d'or. 

L'histoire, quant à elle, même si elle m'a parfois tapée sur les nerfs (essentiellement en raison des protagonistes), a quelque chose d'hyper addictive ! Une fois commencé, on a du mal à reposer le livre. Non qu'il y ait des rebondissements à gogo (la juste dose) mais les révélations pleuvent sans discontinuer. 
Ainsi, on découvre ce que cachent nos héros. Cela nous est distillé au compte-gouttes (d'où l'énorme addiction qui en résulte). 

La romance dans cet opus est un peu en retrait, en raison des événements qui freinent (encore une fois) les échanges entre Jack et Isis. Mais on y croit. On y croit !
Ne me reste plus qu'à lire le dernier volet "Je te hais plus du tout" (qui sortira le 15 mars prochain), pour espérer voir nos héros enfin réunis. 

En bref ? Tout aussi agaçant qu'addictif, je te hais à la folie, ne laissera personne indifférent. 



Cliquez sur l'image pour accéder à la chronique précédente