lundi 26 mars 2018

Live today [Tome 3] de Pintip Dunn

Lumen éditions, 18 janvier 2018 - Grand Format 467 pages
Disponible en eBook


Comment changer son destin, s'il est déjà écrit ?
Imaginez un monde où votre avenir a déjà été fixé... par votre futur moi ! 
Sur le papier, Olivia a tout pour être heureuse... Non seulement c'est la fille de la présidente Dresden, la femme toute-puissante qui dirige d'une main de fer la ville d'Eden City, mais c'est aussi la seule prophétesse du monde : elle est capable de voir les différents avenirs possibles de tous ceux qu'elle approche. Malgré tout, à seize ans, c'est surtout une adolescente mal dans sa peau. Loin de lui faciliter la vie, son pouvoir de précognition la terrorise, surtout depuis le jour où, à peine âgée de six ans, elle a vu sa mère perpétrer un génocide dans un lointain futur. Depuis, elle n'a de cesse d'éviter que son cauchemar ne se réalise. Mais quelle prise pourrait-elle bien avoir sur le Destin, elle qui s'est isolée pendant dix ans loin des autres pour échapper aux images et aux voix qui l'assaillaient sans cesse ? 
Tout bascule le jour où Ryder Russel, l'un des membres les plus éminents du Réseau, une organisation dissidente redoutée du pouvoir, est capturé. Effarée, Olivia découvre le futur du jeune homme et assiste alors en direct à sa propre mise à mort : le garçon est destiné à devenir son bourreau ! C'est pour elle un terrible cas de conscience : mérite-t-il pour autant d'être torturé, lui qui se bat pour un avenir meilleur ? Se sachant condamnée – toutes ses visions ne le lui avaient-elles pas prédit ce tragique destin ? –, la jeune Précognitive ose pour la première fois défier sa mère et aide Ryder à s'échapper... avant de le suivre dans la clandestinité. 
Commence alors pour les deux jeunes gens une course-poursuite contre le cours même du Temps. Avec une interrogation : et si la solution à tous leurs problèmes se trouvait contre toute attente, là, à portée de main, dans le présent ? Avec ce dernier volet, Pintip Dunn clôt en beauté cette trilogie dystopique haletante où ses héros, comme le Destin, ne cessent de jouer avec nos nerfs.

J'adore lorsque dans une lecture le plaisir monte crescendo. 
Avec cette trilogie, c'est ce qui s'est passé. Le premier volet annonçait une série palpitante et je frôlais déjà le coup de cœur. Avec le deuxième opus, le doute n'était plus permis : c'était un gros coup de cœur. 
Celui-ci est encore un cran au-dessus. Il clôt cette trilogie en apothéose ! Tout m'a plu dans ce nouveau volet. L'intrigue gagne en profondeur et nous sommes plongés dans une terrible course contre la montre. Et quand je dis "plongé", je pèse mes mots, car c'est bien plus que ça. La plume de Pintip Dunn a ce pouvoir de nous immerger totalement. On vit, on respire cette histoire. C'est puissant et... magique. Ce qui rend le récit exceptionnel ! C'est si rare d'être autant en immersion, de visualiser si bien les scènes, les actions, les personnages etc... que le film qui se déroule devant nos yeux semble plus vrai que nature. C'est vraiment ce que je retiendrai en premier lieu, car peu de lectures ont cette capacité à nous transporter aussi loin. 

Après, il y a tous ces petits éléments qui, mis bout à bout, créent non seulement une intrigue passionnante, bien ficelée et cohérente (même si parfois, j'avoue avoir trouvé quelques passages tirés par les cheveux), mais aussi une romance hors du commun. 
Au-delà de l'action et des rebondissements, chaque tome est nimbé de romance. Une vraie et belle histoire d'amour digne des plus belles romances contemporaines. C'est pour moi, le petit (grand) plus qui fait vraiment la différence. 

J'ai été charmée par la fragilité et la détermination d'Olivia, par le charme ravageur et les fêlures de Ryder. 
Tout au long du récit, je me suis posée mille questions sur l'évolution de ce couple improbable. Puisque, rappelons-le, le seul futur possible pour eux est celui où Ryder tue Olivia (voir le résumé de l'éditeur qui est très complet). Nous le savons dès le départ, nos héros aussi. Et c'est sur cette constante inéluctable qu'est tissée la trame de cet opus. Autant dire que nous sommes sur des charbons ardents ! 

Le dénouement, bien qu'un brin facile (sûrement parce que j'en voulais encore plus !), m'a également conquise. Une fin qui clôture à merveille cette sublime trilogie ! 

En bref ? Une lecture orgasmique ! Parfaite en tout point. 




Cliquez sur l'image pour accéder aux chroniques précédentes