lundi 18 juin 2018

Diabolic T2, Le trône de sang de S.J. Kincaid

Bayard, 16 mai 2018 - Grand Format 592 pages
Disponible en eBook


Les Diabolics, ces créatures issues d'une manipulation génétique, plus fortes, plus rapides et plus impitoyables que n'importe quel être au monde, ont été décimées.
Mais trois Diabolics sont encore vivants.
Deux sont gardés en isolement total, enchainés à vie.
Le troisième s'apprête à prendre le pouvoir.
Depuis la mort de sa maîtresse, Némésis n'a plus aucune limite.
Mais avant de devenir la future impératrice de la galaxie, Némésis doit réussir à obtenir le statut d'être humain.
Et pour cela, elle est prête à tout.
Quitte à donner sa vie.
Quitte à en prendre d'autres.

 Ce deuxième opus a été une véritable torture ! Un supplice. Parce qu'il est mauvais ? Non, loin de là. Il est simplement trop INTENSE. À un niveau si puissant que ça fait mal de le lire. J'ai dû faire de nombreuses pauses,  j'ai été d'une humeur exécrable durant ma lecture. Je n'avais qu'une envie : me blottir dans un coin de ma chambre et pleurer. 

Dès les premières pages, on sent immédiatement que les choses risquent d'être compliquées pour nos deux héros, Némésis et Tyrus, ce couple que j'affectionne tant. J'étais toutefois loin de me douter de la tournure désastreuse qu'allait prendre la suite des événements. 
Tout au long de la lecture, on subit les assauts machiavels orchestrés par l'auteure. 
Résultat de recherche d'images pour "SJ Kincaid"
Vous voyez ce joli petit minois ? Ne vous y fiez pas... 
Elle est d'un sadisme inimaginable ! 

 Jusqu'à la fin, nous sommes sur des charbons ardents, le cœur au bord de l'explosion. Et lorsqu'un rebondissement nous tire un soupir de soulagement, c'est pour mieux nous faire tomber par la suite. 
Même quand les personnages sont au sommet de la merditude et que tu dis "Bon, ça ne peut pas être pire", et bien si ! L'auteure sort alors de sa botte secrète une dernière carte empoisonnée et nous la balance en pleine face, nous laissant hébétés, choqués, bouleversés... 

Je ne sais pas trop si j'ai envie de lui baiser les pieds pour son génie ou de lui coller mon poing dans la figure pour m'avoir autant malmenée à travers ses personnages. J'hésite. Vraiment !

En tout cas, je lui tire mon chapeau ! Ce tome, c'est de la PURE FOLIE ! Un univers dingue, aussi impitoyable qu'addictif. Maîtrisé de bout en bout : intelligent, bien mené, cohérent et d'une intensité sans commune mesure. 

Je m'en suis pris plein la gueule pendant presque 600 pages et je dois être maso, mais j'ai adoré ça ! Bon, j'ai encore la gorge nouée, des tremblements et une forte envie d'étrangler l'auteure (il va falloir un moment pour m'en remettre !) mais mon Dieu que j'ai kiffé ! 

En bref ? C'est un ÉNORME coup de cœur ! J'ai trop hâte (et peur !) de lire la suite. 


Cliquez sur l'image pour accéder à la chronique précédente