samedi 17 janvier 2015

D'un commun accord de Sophie Jomain

J'ai Lu, 14 janvier 2015 - Semi Poche 455 pages
(disponible aussi en format eBook)
Ce livre est en vente sur le site J'ai Lu pour elle
J'Ai Lu Pour Elle


« Jane, que serais-tu prête à faire pour expier tes fautes ? »
Escroc, voleur, menteur, tricheur… Les adjectifs n’ont jamais manqué pour définir Martin Legrand.
Égoïste, vénale, jalouse, sournoise, des épithètes qui ont toujours collé à la peau de Jane Stewart. Mais cette fois, elle est prête à se faire pardonner. Ils reprendront les choses là où ils les avaient laissées. Avant l'accident, avant que leur vie ne vole en éclats. 


**Merci à Elsa et aux Éditions J'ai Lu pour ce magnifique roman**


D'un commun accord est la suite de Cherche jeune femme avisée. Dans le tome 1, l'histoire était centrée sur Adrien de Bérail et Gabi Géris, on y avait aussi rencontré Jane Stewart, la collègue de travail d'Adrien, une garce de service, sulfureuse, hautaine et à la langue acérée, ainsi que Martin Legrand, l'ami archéologue de Gabi, lui aussi un co**, égoïste {spoiler T1 > qui n'a pas hésité, pour se sortir des ennuis dans lesquels il s'était embourbé, à utilisé l'amitié de Gabbie pour dérober un vase de grande valeur chez Adrien < }. 
Ces deux personnages, Jane et Martin, sont donc des "anti" héros et Sophie Jomain a fait le "pari" assez osé, de les réunir dans ce second opus.


Alors que Jane et Martin entretiennent une "relation" basée sur le sexe et le plaisir uniquement. Jane, lors d'un trajet en voiture, se fait encore plus irresponsable et insouciante qu'elle ne l'est déjà et, décide, rien que pour contrarier Martin qui lui ordonne de modérer sa vitesse, d'accélérer de plus belle ! 
Le résultat de cet acte irréfléchi ? Un accident ! 
Si Jane s'en est plutôt bien tirée, ce n'est pas le cas de Martin, qui lui, a perdu bien plus !
Trois ans se sont écoulés depuis ce tragique accident, Martin a repris sa vie tant bien que mal, il a changé d'emploi et tient maintenant une entreprise de Webmaster. Il s'est aussi mis au sport et mène une vie saine (un moyen d'exutoire pour lui). Par contre sa haine et sa colère ne se sont pas dissipées, elles ! Il en veut à Jane !! La méprise pour ce qu'elle lui a fait ! Il refuse catégoriquement de la revoir depuis l'accident et ne veut plus jamais avoir affaire à elle.
Jane, quant à elle, est rentrée aux États-Unis, et n'a pas remis les pieds en France depuis. Cette tragédie a aussi, indirectement, bouleversé sa vie. La femme hautaine, méprisante, sûre d'elle, croqueuse d'hommes qu'elle était, n'existe plus. 
Alors qu'elle collabore avec Adrien  de Bérail, elle doit se rendre en France pour conclure une affaire en cours. 
A l'occasion de l'anniversaire de Paul et Sophie les enfants d'Adrien, Jane et Martin vont être amenés à se rencontrer à nouveau. 
Jane est terrifiée à l'idée de le revoir, culpabilisant à mort ! Mais surtout elle s'est rendu compte, quand il l'a rejeté, qu'elle l'aimait ! Oui,  mais comment va-t-elle réussir à se faire pardonner ?
Martin, lui, est en colère !! Il maudit Jane de tout son être. Cette confrontation est pour lui un moyen de lui faire payer,  de se venger et de lui montrer toute l'étendue de haine qu'il ressent pour elle...
Alors comment ce face à face va-t-il se terminer ? Quand à l'avenir, quel(s) tour(s) leur réserve-t-il encore ?


Cette romance se démarque réellement des autres et ce, pour plusieurs raisons :
- Les personnages ici, comme je l'ai dit plus haut, ne sont pas les stéréotypes que nous avons l'habitude de lire. Exit les héros parfaits qui nous font rêver. Non ! Martin est comme du poil à gratter : désagréable et irritant. Au fil des pages, la force de sa vengeance, de son aigreur, de sa haine montent en puissance. Il est rare qu'un personnage m'affecte autant, je l'ai trouvé tout simplement abject. Il est tellement centré sur son propre malheur qu'il ne voit pas la détresse des autres, ou, s'il la voit, il s'en repaît (surtout si c'est Jane la malheureuse !) !
Quant à Jane, j'ai eu pitié d'elle, vraiment. Elle m'a donné l'envie de l'aider... de l'aider à chercher, avec elle, sa fierté et sa dignité perdues ! Elle était hautaine et peste ? Ce n'est plus du tout le cas ! Ce qu'elle subit est vraiment vil et mesquin (violent même). Heureusement pour elle, Jane est une femme forte ou masochiste (je ne sais pas encore !).
- Cette histoire est loin d'être une romance à l'eau de rose, elle est souvent dure et cruelle. Pas le genre de romance qui vous fait rêver et vous met des papillons dans le ventre, mais plutôt, qui vous tord les boyaux et vous comprime la poitrine.

Ce tome est beaucoup plus sombre que le précédent et, même si je préfère Sophie Jomain dans un registre plus léger (ou fantastique), j'ai été une nouvelle fois, happée par le récit, par ses personnages singuliers mais loin d'être attachants... des personnages que je n'ai pas du tout aimé (que ce soit Jane ou Martin) mais que j'ai adoré détester !

Je suppose au vu de la fin, que le troisième volet sera sur Antoine (l'oncologue) et Annabelle et cela promet d'être aussi intense et riche en émotions !!

PS : Une mention particulière pour le choix de la couverture et le titre du livre qui cadrent parfaitement avec cette romance.

Cliquez sur l'image pour accéder au tome précédent 

Ce livre est un service-presse des Éditions J'ai Lu
J'Ai Lu Pour Elle