dimanche 20 septembre 2015

Wild boy [[Off the Map T2] de Lia Riley

City Editions, 09 septembre 2015 - Grand format 281 pages
(disponible en eBook)


Leur amour n’était destiné à durer que le temps d’un été. Et pourtant… Lorsque Natalia est tombée amoureuse de Bran, le beau surfeur aux yeux verts hypnotiques, son univers sombre a soudainement été illuminé. De son côté, Bran a été irrésistiblement attiré par celle qui lui a volé son cœur comme aucune autre fille. Mais il y a un problème : Natalia n’a qu’un visa de quelques mois en Australie, elle n’est pas censée rester dans ce pays coloré, rude, sauvage… et si loin de chez elle. Doit-elle accepter de tout quitter pour vivre cette passion sauvage ? Peut-être. Encore faut-il que les fantômes surgis de son douloureux passé lui en laissent la possibilité…
Ils vivent une passion infinie où rien n’est garanti, mais tout est possible…

J'ai lu ce roman dès le jour de sa sortie, car même si cette romance n'est pas un coup de cœur, je suis tombée amoureuse de ses personnages. 

La fin du tome 1 ne finit pas sur un cliffhanger, elle finit même sur une note positive et pleine d'espoir. Ce n'est donc pas vraiment l'impatience qui m'a poussée à le lire de suite, mais plus la curiosité et le simple plaisir de retrouver Talia et Bran, nos deux héros. 

Talia et Bran sont à nouveau réunis. Talia quitte (une nouvelle fois) la Californie pour  rejoindre son beau surfeur. Leur amour est plus fort et puissant que jamais. Ils se sont retrouvés, ils ne veulent plus jamais se séparer. 
Malheureusement plusieurs ombres ternissent ce tableau idyllique. Pour commencer, Talia n'a qu'une carte de séjour de 4 mois... passé ce délai, elle sera expulsée d'Australie si elle ne trouve pas de solution pour prolonger son visa. 
Et encore, ça, ce n'est que la face visible de l'iceberg... reste celle qui est cachée, peut-être la plus importante... Talia et Bran, avant de se rencontrer, avaient chacun des rêves et un but bien précis dans la vie, or, pour y accéder, il faudrait encore qu'ils se séparent et ça, c'est inenvisageable. 
Seulement peut-on vivre heureux en laissant nos rêves derrière nous ? Bran et Talia, malgré tout leur amour, seront confrontés à des choix douloureux...

Comme pour le tome 1, ce tome commence doucement. De toute façon ce n'est pas une romance remplie d'action et de rebondissements, et d'ailleurs, elle n'en a pas besoin. Ici, ce qui est mis en avant, ce sont les sentiments et la psychologie des personnages. Bref, je disais donc que ce tome démarre tout de même assez doucement, les émotions sont là certes, mais c'est aussi parfois plan-plan et il faut attendre la dernière partie du roman pour que les émotions explosent et nous submergent. Mais bon, je commence à me faire au rythme diesel de l'auteure lol. 

Sinon, je suis encore une fois sous le charme de nos deux protagonistes. Ils sont adorables et j'aime leur verve et leurs espoirs ! 

En bref ? Je suis une nouvelle fois charmée par nos héros ! 


Cliquez sur l'image pour accéder à la chronique précédente