lundi 25 janvier 2016

Kiss me if you can - l'intégrale (soit les épisodes de 1 à 6) d'Emma Green & Felicity Stuart

Editions Addictives, 20 novembre 2015 - 620 pages
(disponible en eBook)

Violette Saint-Honoré a beau croquer la vie à pleines dents, elle n'embrasse pas n'importe qui ! Et même si le milliardaire Blake Lennox qui l'a embauchée pour devenir la nouvelle pâtissière de son palace l'attire viscéralement, il est hors de question que leur relation sorte de la cuisine. D'autant qu'elle trouve ce grand chef étoilé scandaleusement beau mais délicieusement insupportable. Entre le tyran des fourneaux et la belle ambitieuse commence alors une aventure sucrée-salée... enflammée ! Folle de rage contre son patron, folle de désir pour l'homme qu'il est dans la vie, la jeune Française va devoir choisir. Confiture d'orange amère ou coeur coulant aux fruits de la passion ? Découvrez sans attendre la plus troublante des romances à deux voix !

**Merci à Maud et aux Éditions Addictives pour ce roman**

Dans le tome précédent (Love me if you can), nous avions fait la connaissance de deux personnages hauts en couleur, j'ai nommé : Violette Saint-Honoré et Blacke Lennox

Entre ces deux-là le courant est électrique - dans tous les sens du terme. D'un côté ils ont bien du mal à se supporter lorsqu'ils sont dans la même pièce, se cherchant perpétuellement des poux, et de l'autre, il y a cette attraction, puissante,  qui les fait vibrer ! 

Et c'est bien là le problème : Violette et Blacke se veulent, mais se détestent...

Et comme maintenant, Violette travaille sous les ordres de Blacke dans son célèbre palace... leurs rapports sont encore plus tendus, et leur attirance, accrue !

Combien de temps Violette et Blacke vont tenir sans se jeter l'un sur l'autre ? 
Soit, pour s'étrangler.
Soit, pour s'arracher leurs vêtements et céder à leurs pulsions charnelles.
Voire les deux en même temps ! 
Car tel que c'est parti, cette dernière hypothèse est plus que semblable... 

Encore une fois, j'ai adoré cette histoire. Limite même si je ne l'ai pas encore plus appréciée que la précédente. 
Les joutes verbales entre Violette et Blacke sont extras ! C'est drôle, incisif, volcanique même parfois, mais aussi très touchant. 
Blacke a une facette très attendrissante. Ce géant aux airs de gros durs est un vrai nounours en fait. J'ai particulièrement aimé découvrir ce personnage qui, à chaque page tournée, nous rend un peu plus accros et un peu plus amoureuses !
Violette, quant à elle, est un rayon de soleil. Pleine de pep's et de couleur. C'est un personnage fort, qui ne se laisse pas marcher sur les pieds ! J'ai adoré sa verve, son punch, ses réparties. Une femme moderne et indépendante, tout comme j'aime. 

En bref ? Une romance sexy, tendre et drôle qui encore une fois nous tient captive de bout en bout. 
Encore une fois une réussite !

Cliquez sur l'image pour accéder à la chronique précédente

Ce livre est un service-presse de : 
Résultat de recherche d'images pour "editions addictives"