mercredi 1 février 2017

Off Campus T4, The Goal de Elle Kennedy

Hugo Roman, 12 janvier 2017 - Grand Format 360 pages
Disponible en eBook


Sabrina James est en dernière année de lycée. Elle a depuis longtemps planifié son avenir : obtenir son diplôme, entrer à la fac de droit et décrocher un super-job dans un des plus grands cabinets d'avocats du pays. 
Elle veut aller de l'avant et oublier son passé. 
Quand elle croise le beau Tucker, elle n'a à lui offrir qu'une nuit, il ne peut pas faire partie de ses projets. 
Mais tout va se compliquer... 

John Tucker, la star du hockey qui ne vit que pour sa passion, va se transformer quand Sabrina lui annonce qu'elle est enceinte. Il compte bien assumer son rôle de futur papa. 
Mais la jeune fille est têtue et ne veut accepter aucune aide de sa part. 
Il va falloir toute la ténacité de Tucker pour que, petit à petit, elle lui ouvre son coeur. 
Saura-t-il convaincre la belle et froide Sabrina que, parfois, mener un projet à deux est plus facile ?

Avec The Goal, la série Off Campus se clôture. C'est donc avec un gros pincement au cœur que j'ai refermé ce roman et que j'écris mon avis. 
Si ce tome n'est pas un coup de cœur comme pour les précédents volets, il n'en reste pas moins une lecture topissime

Avec la fin du tome 3 et la fameuse annonce de Tucker sur sa future paternité, il est évident que j'étais (comme nombre d'entre vous) hyper impatiente de lire son histoire. 
Sachant, qu'en plus, la mère de son enfant n'est autre que Sabrina James, la Nemesis de Dean Laurentis (tome 3), donc décrite par ce dernier comme une pimbêche, salope et hautaine. 
Et qu'à l'inverse, Tucker est considéré comme calme, sérieux et vraiment bonne crème (ce qu'il est, assurément). 
Cela donne une grossesse, une pimbêche et une force tranquille... Les bases d'un cocktail qui promet d'être explosif. 

J'ai vraiment beaucoup (beaucoup !!) aimé cette lecture. Je ne vous raconterai rien de plus concernant l'histoire ou sur la rencontre entre Tucker et Sabrina car ce serait gâcher votre plaisir de la découverte. 
Car ici, grosse différence avec les opus précédents, nous connaissons déjà la fin (ou presque). Le tome consacré à Tucker se déroule sur la même période que celui du tome 3 et nous savons donc que Tucker et Sabrina vont avoir un enfant... 
Ce n'est donc pas ce qu'il va se passer qui nous intéresse et nous rend accro, mais comment cela va se passer. Et c'est tout aussi addictif !! 

Nous sommes très vite pris dans cette romance. Sabrina (que j'ai adoré - elle n'est en rien pimbêche en fait !) et Tucker (💓💓) sont des personnages exceptionnels (on n'en attendait pas moins avec cette série). Tour à tour, ils m'ont fait sourire, rire, vibrer, ils m'ont émue et attendrie. 

La seule raison pour laquelle ce tome n'est pas un coup de cœur est le fait que ce récit est plus en dents de scie, coupé par des passages qui traînent en longueurs et cassent un peu le rythme. Et bon, je suis quand même obligée d'en parler : c'est un énorme carton rouge pour la traduction (ou correction) qui va jusqu'à remplacer le prénom Summer (la sœur de Dean) par... Été !!! WTF ??! Depuis quand traduit-on les prénoms ?

En bref ? C'est avec une certaine tristesse que je quitte tous nos héros de Off Campus. C'est une série génialissime qui allie tout ce j'aime : bonne humeur, humour, tendresse, sexe torride et personnages adorablement déjantés. 
Par contre je suis ravie d'apprendre qu'il y aura un Spin-Off (en espérant qu'il soit édité par Hugo Roman également). Les paris sont ouverts pour savoir sur qui ? Moi je pense à Summer ou Fitzy... ou la sœur de Beau, et vous ? 



Pour lire les chroniques précédentes, cliquez sur la photo
http://lesreinesdelanuit.blogspot.fr/search?q=The+Dealhttp://lesreinesdelanuit.blogspot.fr/2016/09/the-mistake-off-campus-saison-2-delle.html